logo cie du sur-saut

" Nous voulons de la vie au théâtre
et du théâtre dans la vie "
Jules Renard

f y @

Festival Novembre 2018

 

Que la guerre est folieVisuel1 (1)

Festival « Que la guerre est folie … »

 

Un mois de souvenirs artistiques

 

La première Guerre mondiale sous toutes ses formes

 
 

du 5 au 26 novembre 2018

Au Poquelin Théâtre

 
 
 

Toute la programmation détaillée ci dessous !

 
 

Les ratons flingueurs

 

histoire rongée de la Grande guerre Spectacle jeune public
 
image 2
Les mercredis 7 et 14 matin, et samedis 10 et 17 matin à 11h
 
De et avec Kevin Jouan, Margaux Boisserand, Anthony Tricard

 
Trois gros rats habitent la rue de la Paix à Verdun.
Boucheries, pâtisseries, primeurs…
Pour mener la grande vie, ils n’ont qu’à longer le trottoir la nuit tombée.
En 1914, ils sont pris dans la tourmente de la Grande Guerre et c’est la crise: plus rien a se mettre dans le museau…pire, on veut les manger!
C’est l’Exode…
 
 

Et maintenant on attend que la pluie s’arrête
 

à partir des « Paroles de poilu(e)s »
 
44563159_1822286697885321_4639152059407400960_n
Spectacle tout public
 
Les 8, 9, 10 novembre à 20h30 et le 11 novembre à 15h
 
Création : Morgane Tamboers
Mise en scène : Anthony Tricard
Avec : Paul Marquehosse, Marie David, Camille Fauré, Céline Pires, Anthony Tricard

 
La grande guerre à travers la petite histoire de Sylvanie, une jeune femme de Dordogne.
Des lettres, des silences…des mots sur l’inexprimable.
Quand les 26 lettres de l’alphabet permettent de traverser l’enfer.
 
 
« Trêve »
 
duo de danse théâtre
 
P10105351
Les 15 et 16 novembre à 20h30
 
De et avec Mélissa Martinez, Anthony Tricard
 
 
La trêve. Mais de quelle trêve parle t’on?
En 1918, la trêve était-elle possible chez celui qui a vécu les tranchées, vu et entendu les obus se fracasser et mutiler ceux qui l’entouraient?
Seul face à lui-même, celui qui se souvient trouvera peut-être un semblant de trêve au milieu du cafard, du manque, au moment où le corps s’éprend à rêver, à devenir fou… un peu?
 
 
Le goût de la viande de Gildas Guyot
 
Rencontre littéraire et lecture d’extraits en présence de l’auteur
 
Le 14 novembre à 20h30
 
Avec Anthony Tricard
 
Hyacinthe Kergourlé, jeune appelé de vingt ans, survit miraculeusement à l’enfer des tranchées.
Lorsqu’il regagne la ferme familiale, à l’armistice, c’est avec un bras en moins, mais un truc en plus, dans la tête, ou au fond des tripes. Que lui reste-t-il à vivre ?
 
 
Toutes ces rencontres seront accompagnées d’une exposition photographique « Il faut sauver Marcel » de Marine Lastecoueres
 
 
Informations pratiques :
 
Le Poquelin Théâtre – Les bains douches – 9 rue Etobon Chenebier – Bordeaux (arrêt Tram A : Jardin Botanique)
 
Réservation obligatoire : 06 87 54 96 05
 
Tarifs : Adultes / 8 euros (+ 1 euros d’adhésion annuelle au Poquelin théâtre)
 
Enfants (-12 ans) / 6 euros (+ 1 euro d’adhésion annuelle )